Bienvenue dans ce jardin d’étoiles…

 

“Petit pic deviendra grand

Si sur le tronc viennent les ans

Tambours qui sonnent de saison

Quand le soleil a ses raisons

Mais la réserve vient avec le vent

Quand l’hiver pointe ses rigueurs

Jeune nourri de tes fourmis

Le jeûne vient au mauvais temps

Les orées se grèvent en trouées

Qui desserrent les mailles des forêts

Migration certes vers les fourrés

Mais désertion dans les cités

Près du carrefour un couple

Fait des tours entre les tours

Attendre plus loin et la frontière

Qui se relâche au fil des ans

Te reverrais-je aux mois nouveaux

Quand danseront les oiselets

Ici ailleurs ou entre les haies

Jaime ton ton tes rires railleurs

Les ouïrais-je au nouveau mai

Point d’interrogation

La vie ici est en question”

Thierry : http://pjtg.over-blog.com/

Derrière le paravent de l’ordinaire se cache la poésie où tout est permis
Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps.
Don DeLillo