Bienvenue dans ce jardin d’étoiles…

Il est un matin tranquille

Où chaque battement d’ailes attise

Et le vent et le jour d’un rêve de nuage

En allant autour des hêtres illuminés

Aux abords de fêtes silencieuses

Un sens a dissipé la nuit

Le soleil en pleure encore.

De Hayat :  https://hayat-ait-boujounoui.over-blog.com/

 

Derrière le paravent de l’ordinaire, se cache la poésie où tout est permis…

Derrière le paravent de l’ordinaire se cache la poésie où tout est permis
Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps.
Don DeLillo