image_pdfimage_print

 

Laisse de nuit d’hiver
un soleil frileux
perce la ouate
.
Les mots lents du givre
fondent
à bas bruit
.
Dans les lits sans cieux
courent les vents farouches
sevrés de résine
.
Et sous la capuche givrée
un regard bleu de femme
s’évade

Marco Trébuchet Leroux

 

 

             

Derrière le paravent de l’ordinaire se cache la poésie où tout est permis
Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps.
Don DeLillo