Bienvenue dans ce jardin d’étoiles…

image_pdfimage_print

A vélo

“Je dévale la pente à bicyclette

Je vais vite, je suis si véloce !

Plouf, je m’enlise dans le marais

A un caillou je m’accroche

Quelques racines me portent

Bienheureux cet arbre planté là

Qui sauve la mise et me dorlote

J’atteins la rive cahin-caha

J’ai des bosses de toutes parts

L’herbe est bien confortable

Je me sèche au soleil, en pacha  

Les oiseaux chantent sérénades

De jolies fleurs dansent au ru

Le vent me frôle avec légèreté

De réconfort je suis repue

Je m’endors, l’âme en paix.”

Arielle : http://arielle.eklablog.com/

 
             

Derrière le paravent de l’ordinaire se cache la poésie où tout est permis
Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps.
Don DeLillo